1er système d'information et d'intelligence décisionnelle pour la gestion numérique des PSP.

menu

C’est la mission du Plan Stratégique du Patrimoine d’arrêter des options claires à moyen terme sur les évolutions possibles des groupes immobiliers :


• maintien en l’état,
réhabilitation,
• vente,
• développement d’une offre nouvelle…

La politique de démolition est une composante importante, d’où la nécessité de pouvoir disposer de l’ensemble des scénarios possibles.

Qu’apporte le PSP développé par le Hab ?

L’outil PSP développé par le Hab permet de présenter une analyse fiable des conséquences financières à l’Etat, mais aussi des données pour le nécessaire dialogue avec les territoires et les habitants permettant de répondre à ce type d’interrogation sans cesse portée à l’actualité.

Le 09/11/2016, le journal la Tribune s’interroge « faut-il encore détruire des HLM ? »

« Plus de 10 ans après le premier plan national de rénovation urbaine, la démolition des logements sociaux dans les zones défavorisées reste un sujet d'actualité, tant les inégalités territoriales restent fortes.
Depuis le début du siècle, la démolition de logements sociaux dans les quartiers défavorisés n'est plus un sujet tabou en France. La loi Borloo de 2003 prévoyait notamment la démolition de 250.000 logements pour la période 2004-2011. (…). Mais malgré le plan Borloo, le constat reste aujourd'hui similaire. Ainsi l'idée d'un nouveau plan de démolition-reconstruction de HLM refait surface. Ce sont d'ailleurs les bailleurs sociaux qui le demandent. « Renoncer à démolir dans un certain nombre de quartiers massivement et à reconstruire en compensation, là où il y a peu de logements sociaux, reviendrait à abandonner la mixité urbaine et sociale en tant que composante centrale du pacte républicain ! », invective l'Union sociale pour l'habitat, qui rassemble les grandes fédérations du logement social. Environ 50.000 démolitions de logements seraient encore nécessaires (…) ». Lire l’intégralité de l’article sur le site de la tribune